• Bon ENVOL/Sophie Ponticelli

Les Liens du Perfectionnisme

Traduction d'un Morning Musing de FlyLady


Chers amis,


En lisant vos réponses à mon texte sur les Brises Divines, j'ai été touchée par vos mots d'encouragement. Je voudrais citer une de mes FlyBabies. Elle a dit: "Souvent, poursuivre le parfait nous fait manquer le bien."


Le perfectionnisme nous prive de notre contentement. Il prend notre bonheur et le piétine. Il nous torture avec ses "PAS ASSEZ BIEN!" Le perfectionnisme nous ramène à notre terreur d'enfance de devoir nettoyer à nouveau nos chambres et refaire toute tâche qui nous était assignée simplement parce que ce n'était pas fait correctement.


Je combats le perfectionnisme à chaque respiration que je prends. Vous m'avez entendu le dire plusieurs fois.


Le ménage même mal faits prend toujours soin de votre famille.

Annonce:


Je vous ai mis en garde contre une critique excessive sur la façon dont votre enfant fait son lit. J'ai essayé de vous aider à remarquer quand le perfectionnisme pointe le bout de son nez. Quand vous vous entendez dire : « Je n'ai pas le temps », vous dites en fait : JE N'AI PAS LE TEMPS DE LE FAIRE CORRECTEMENT!


Votre maison n'est que cela! Votre maison, pas celle de votre mère ou de votre père! C'est à vous de mettre fin au perfectionnisme qui vous a été imposé. Nous avons pris à cœur ces paroles terribles. « Si tu ne peux pas le faire correctement, ne le fais pas du tout! » C'est pour cela que nos maisons sont dans le CHAOS.


Il y a une ligne fine entre une personne Née Organisée et un FlyBaby. Ils sont tous les deux perfectionnistes. Oui, vous m'avez bien comprise. Le perfectionnisme est une ligne fine dans le sable. Le FlyBaby se lève, va jusqu'à cette ligne et recule puis ne fait rien. C'est alors que leur maison commence à tomber dans le CHAOS. La personne Née Organisée enjambe cette ligne et se pousse jusqu'à ce qu'il n'y ait plus un seul grain de poussière ou cheveu déplacé. Elle ne se repose jamais parce qu'elle travaille toujours pour que tout soit "parfait" dans sa vie. Elle vit dans la peur de se tromper!


Annonce:

Les erreurs nous aident à apprendre. Je suis tellement reconnaissante pour toutes les erreurs que j'ai commises. Elles m'ont amenée là où je suis aujourd'hui. J'ai pris ces erreurs et les ai transformées en leçons pour que nous apprenions tous à abandonner le perfectionnisme.


Le perfectionnisme nous rend malades. Je n'oublierai jamais ma première leçon à ce sujet lorsque j'étais artiste-verrier au début des années 1990. J'avais passé trois semaines à travailler sur une très grande fenêtre. Elle possédait plus de 600 pièces et mesurait 2 mètres sur 1. Je passais chaque heure de veille dessus et je ne dormais qu'environ trois heures par nuit. Je me suis poussée tellement fort sur cette fenêtre. Après l'avoir installée, je suis tombée malade d’une bronchite pendant trois semaines. C'est là que j'ai réalisé ma façon de faire, tout ou rien, et à quel point le perfectionnisme me faisait mal.


Annonce:

Après cela, j'ai commencé à suivre mon rythme et à placer un morceau de verre à l’envers dans chaque projet. C'est devenu ma signature et un rappel que je n'ai pas besoin d'être parfaite pour être aimée. Personne d'autre que moi ne le savait. Je pouvais voir qu'il était à l'envers et me réjouissais de savoir que la fenêtre n'était pas parfaite. Je pense que c'était mon tout premier acte pour enfin m'aimer.


Êtes-vous prêt à VOLer sans les liens du perfectionnisme qui vous retiennent?


FlyLady


#MorningMusing





188 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout