top of page
  • Photo du rédacteurBon ENVOL/Sophie Ponticelli

De précieux souvenirs

Traduction d'un Morning Musing de FlyLady


Chers Amis,


Dimanche matin, je me suis réveillée avec une musique dans la tête et dans mon cœur. Quand ça arrive, il faut que je me lève et que je recherche cette musique. Cette chanson était « Precious memories ». J’ai allumé mon ordinateur pour chercher dans mon itunes si je l’avais. Dans ma musique, j’ai trouvé deux supers enregistrements de cette chanson : un de Alan Jackson et l’autre de Randy Travis. Je les ai écoutés tous les deux. Les paroles m’ont rappelé des souvenirs de ma propre enfance car j’ai souvent chanté cette chanson à l’église.



Annonce:


Quels souvenirs avez-vous de votre enfance ? Dans ma vie, je choisis de me rappeler les bons souvenirs et de me débarrasser sélectivement des mauvais. Mais, comprenez-moi bien. Il est très difficile de s’en débarrasser. Ces dernières années, à chaque fois qu’un mauvais souvenir remontait à la surface, j’en ai remercié Dieu et j’ai prié pour la personne qui avait produit en moi ce mauvais sentiment. Cela me permet de mettre une interprétation différente dans ma mémoire.


Les bons souvenirs, j’aime m’en réjouir. J’en suis également reconnaissante. J’ai développé de petits déclencheurs pour avoir des étincelles de bons souvenirs tous les matins. Penser à des bonnes choses arrête les mauvais souvenirs. Nous n’avons pas besoin de nous attarder sur le passé.


Il y a quelques mois, j’ai décidé d’apprendre quelque chose de nouveau chaque jour. Mon cher et tendre m’a appris à chercher au hasard dans Wikipédia. Cela m’a rappelé quand j’étais enfant et que j’ouvrais une encyclopédie pour apprendre de nouvelles choses. J’adorais faire ça. C’est un souvenir avec mon père et ma sœur Paddi. Nous faisions ça ensemble. J’ai fait de Wikipédia une de mes pages d’accueil sur mon ordinateur.


Mon ordinateur est devenu mon Fichier du Bonheur. J’ai connu le Fichier du Bonheur il y a plusieurs années dans un livre que Pam Young a écrit, en co-écriture avec sa sœur. Dans leur livre, Le Fichier du Bonheur, elles suggèrent de mettre en place une boite à bons souvenirs pour quand on est triste. J’ai repris cette idée et j’ai fait de mon ordinateur, de mon foyer et de mon iPhone des Fichier du Bonheur. Ce livre a changé ma vie.


De la même manière que certaines choses peuvent rappeler de bons souvenirs, il y a des objets chez vous qui peuvent vous rappeler de mauvais souvenirs. C’est pour cela qu’il est si important de désencombrer vos maisons de tout ce qui vous rend malheureux. Quand je me promène dans ma maison, je souris! Nous n’avons que des objets qui évoquent des souvenirs heureux. Je vous souhaite la même chose.


Annonce:



Avez-vous des personnes dans votre entourage qui vous font vous sentir mal? Je sais que cela va paraitre dur à certains d’entre vous mais je vous prie de bien m’écouter. Parfois, nous devons nous éloigner d’eux. Nous ne pouvons pas les changer. Jusqu’à ce que vous soyez assez fort pour être avec eux sans que cela vous affecte, limitez votre temps passé à leurs côtés. Il y a des gens dont le seul but est de vous voir malheureux. Ces mêmes personnes aiment déverser leur négativité sur Facebook et Twitter.


L’année dernière, j’ai désencombré mon fil d'actualités Facebook afin de ne voir apparaitre que les messages qui me remontaient le moral. Les gens qui passaient leur temps à déverser leur haine ne font plus partie de mon fil d'actualités. Maintenant, mon fil d'actualités Facebook est un autre Fichier du Bonheur.


À présent, je veux que vous examiniez les souvenirs que vous installez dans les esprits et les cœurs de votre famille. Sont-ils des souvenirs de mots douloureux et de foyer surchargé? Ou se les remémoreront-ils avec un sourire sur leur visage? Vos mots seront-ils des messages réconfortants lorsqu'ils en auront besoin ou seront-ils des voix négatives qui résonneront dans leur tête?



Annonce:

Nous ne pouvons que nous changer nous-même! Nous pouvons changer notre façon de réagir qu'à la condition de prendre conscience de ce qui nous arrive. Remplissez votre esprit de choses positives, noyez ces voix négatives du passé en lisant de bons livres, en écoutant de la musique joyeuse et en pratiquant la méditation afin de ralentir votre esprit.


La méditation a été l’un de mes plus beaux cadeaux à moi-même. J’ai commencé à pratiquer la méditation afin de relâcher la pression. Je n’avais jamais imaginé que cela me rapprocherait de Dieu. À ce moment de ma vie, j’ai compris que la prière était ma façon de m’adresser à Dieu et la méditation ma façon d’écouter ses messages à mon attention. C’est une vraie bénédiction que de désencombrer mon cerveau afin de pouvoir l’entendre.


Êtes-vous prêts à remplir votre âme de précieux souvenirs ?

FlyLady




633 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page