top of page
  • Photo du rédacteurBon ENVOL/Sophie Ponticelli

C’est bon le changement

Traduction d'un Morning Musing de FlyLady



Chers amis,

 

Qu'est-ce qui, dans le changement, engendre ces maux de ventre? Nous ne réalisons même pas que ce malaise nauséeux est intrinsèquement lié à l'exploration de l'inédit. Parfois, cette nouvelle réalité nous est imposée: le décès d'un proche, une séparation, un déménagement, ou encore d'autres vicissitudes. D'autres fois, cette transformation émerge de notre être profond, lorsque nous touchons le fond ou que la goutte d'eau fait déborder le vase.

 

Je ne saisis pas toujours ce phénomène, mais lorsque nous initions le changement, nous sommes mieux disposés à l'accueillir. Peut-être parce que c'est notre choix, non une contrainte extérieure. Nous aspirons à maîtriser la direction de nos vies, chacun d'entre nous endossant le rôle du décideur.


Annonce:



C'est pourquoi je suis convaincue que FlyLady vous est bénéfique. Nul ne vous a forcé à vous inscrire à nos courriels. Personne n'a imposé FlyLady à votre conscience. C'est vous qui avez pris la décision de changer votre approche. Vous avez cherché une issue au CHAOS qui régnait dans votre vie. La simplicité de la réponse obtenue vous a probablement semblé déconcertante. "Commencez par faire briller votre évier!"

 

Nous devons tous débuter quelque part. C'est là que j'ai entamé mon voyage vers la sérénité. J'ai pris conscience de ma propre sévérité envers moi-même à chaque tentative d'"organisation"! Je me suis épuisée, me poussant trop fort, pour finir par m'effondrer après seulement quelques jours. J'avais besoin de bienveillance dans ma vie! Cette bienveillance devait émaner de moi-même.




Annonce:


Le 1er janvier 1999, j'ai enfin saisi pourquoi je n'avais jamais pu tenir ma maison en ordre. Ce jour-là, j'ai pris deux résolutions du Nouvel An. L'une était de m'organiser et l'autre de me traiter avec indulgence. Vous vous demandez sûrement quel lien existe entre les deux. La réponse est simple. Je ne m'accordais jamais le temps nécessaire pour ancrer une habitude. Prise dans un perfectionnisme effréné, je voulais que toute la maison soit immaculée en une seule journée! En adoptant la bienveillance envers moi-même, j'ai pu établir des habitudes simples qui, au fil du temps, se sont métamorphosées en routines.

 

J'ai cessé de me tourmenter avec ces pensées négatives qui empoisonnaient mon passé. Lorsqu'elles me hantaient, je les chassais et répétais une affirmation empreinte de tendresse. Je la réitérais à plusieurs reprises. Je la notais également sur des Post-it pour me rappeler que je pouvais envisager les choses sous un nouveau jour.



Annonce:


La vérité est que toutes mes tentatives d'"organisation" antérieures n'avaient pas porté leurs fruits parce que j'étais trop pressée! Mon perfectionnisme exacerbé me condamnait au pire! Ce n'est qu'en prenant mon temps, sans me mettre sous pression, que j'ai commencé à mesurer le pouvoir de la bienveillance!

 

N'est-ce pas Albert Einstein qui disait que la folie consiste à répéter les mêmes actions en espérant des résultats différents? Si nous aspirons à obtenir des résultats distincts, nous devons revoir notre stratégie! Le changement est bénéfique! En acceptant cela et en abandonnant notre perfectionnisme, en y ajoutant une touche de bienveillance, nous commencerons à entrevoir les changements désirés!

 

Tout au long de notre existence, nous avons simplement cherché à nous sentir aimés! Cette sensation d'amour, que nous éprouvons en nous traitant avec bonté, est le catalyseur d'un changement durable dans nos vies! C'est cela, le FLY! S’Aimer Enfin suffisamment pour renoncer au perfectionnisme!

 

FlyLady






406 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page