• BonENVOL

Construisez les Fondations de vos Rêves

Traduction d'un Morning Musing de FlyLady



Chers amis,


L'herbe est toujours plus verte ailleurs. Je pense que ce petit cliché nous a rendu malheureux. Nous sommes rarement satisfaits de ce que nous avons et où nous sommes dans la vie. Je ne suis pas en train de dire qu'il faut arrêter de rêver, je crois que les rêves nous donnent de l'espoir. Ce que je veux vous démontrer c'est que nos rêves ont besoin de bonnes fondations pour pouvoir se réaliser et surtout que nous pouvons choisir d'être heureux où que nous soyons.


En 1996 Robert et moi nous sommes mariés. Je me suis mise en tête de faire de sa maison mon foyer. Je faisais des projets, des schémas et venait avec des idées pour modifier sa maison. Nous allions dîner et faisions des plans sur la nappe en papier. Ensuite je regardais combien cela allait nous coûter et je m'en voulais car je n'étais pas une bonne maîtresse de maison. Je pouvais dire ça, car à moins que j'arrive à garder propre ce que j'ai nettoyé, je ne méritais pas un nouveau foyer. Pour une raison quelconque, je n'ai jamais accusé la maison d'être trop petite.


Annonce:



J'avais l'impression que les murs se rapprochaient car nous allions toujours à des ventes aux enchères et achetions toujours de plus en plus de choses tout en ne jetant rien. En faisant les enchères nous avons pris des meubles plus cossus. Nous avions sélectionné de jolies choses qui nous correspondaient. En 1999, je me suis réveillée le premier jour de l'année avec la résolution "D'ETRE ORGANISEE", quoi que cela puisse vouloir dire.


C'est à ce moment-là que j'ai commencé mon voyage. Tout a commencé en faisant briller notre évier de 33 ans plein de calcaire. Je savais que mes pensées puantes ne m'avaient jamais menées là où je le souhaitais. Donc j'ai pris la résolution d'être douce aussi avec moi-même ; ne pas m'écrouler en en faisant trop et trop vite et en développant les habitudes que je voulais garder. J'avais compris que ne pas avoir instauré de routines et de ne pas suivre les Pas de Bébé étaient la raison pour laquelle je n'arrivais pas à tenir ma maison en ordre. Je voulais me mettre sur pilote automatique mais cela demande de la pratique. C'est pourquoi je me suis mis en mode école de formation au pilotage pour prendre mon ENVOL. Je ne le savais pas à cette époque mais en me débarrasser du désordre, déblayer le désordre dans mon esprit et établir de nouvelles habitudes et routines allaient m'aider à trouver mon but dans la vie.


Après neuf mois d'innombrables sessions de 27 Flying Boogies, tout en mettant en place une habitude par mois, notre maison se nettoyait toute seule. J'avais donné naissance à une toute nouvelle moi. Je n'avais jamais rêvé avoir autant de temps libre. Le pilote automatique me permettait d'explorer d'autres régions de ma vie : la politique, l'écriture et la rénovation de la maison.


Annonce:


Nous avons commencé la rénovation le 13 juillet 2000. Je n'avais qu'une seule peur, celle de perdre mes routines pendant ces travaux. J'avais mis 19 mois à établir mes routines. Mes routines étaient de nouveaux chemins que j'avais créés dans mon cerveau. Si vous ne les utilisez pas vous les perdez, c'est comme les muscles. Je décidais que notre chambre serait l'évier étincelant du reste de la maison dans le chaos de la rénovation. Tous les matins je me levais et faisais mes routines dans notre partie sauvegardée du chaos ambiant. J'essayais de rester hors du chemin de l'entrepreneur. Finalement, pour Thanksgiving les travaux étaient terminés.


J'avais gardé mes routines en place et nous avions survécu à une rénovation. Ce qu'il y a eu de mieux avec ces travaux, c'est la benne à ordures que nous avions dans le jardin. Nous avions découvert des couches d'encombrants dans le sous-sol. Grâce à mes routines j'ai pu supporter cette rénovation. Je me sentais vraiment heureuse dans cette maison parce qu'elle était propre et confortable. La rénovation avait transformé notre maison des années 70, avec sa moquette verte à poils longs et aux ornements en cuivre, construite par un célibataire, en une maison qui reflétait nos goûts, non pas seulement les miens ou les siens.

Je suis tellement heureuse d'avoir bien tenue en ordre notre petite maison avant de commencer la rénovation. Ces routines et cette habitude à désencombrer étaient les fondations sur lesquelles nous pouvions réaliser nos rêves. Sans celles-ci je me serais perdue dans le chaos. C'était ma première année de FlyLady et beaucoup des textes que j'ai écrits cette année font partis de mon premier livre écrit en Juillet 2001.


Annonce:


Construisez les fondations de vos rêves sur de solides briques d'Habitudes, scellées par du mortier de Désencombrement. Vous serez surpris de voir qu'il n'y a pas de limite ! Votre chaos est un obstacle à la construction de vos rêves, quels qu'ils soient. Vous ne pouvez pas organiser le désordre, vous ne pouvez que vous en débarrasser.


Etes-vous prêt à VOLer?


FlyLady





  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon

(c) 2017-2020 - FlyLady pour les francophones

Ce site a pour objet de réunir mes outils et traductions du site officiel de FlyLady pour la communauté francophone des flybabies. Vous retrouverez l'original sur www.FlyLady.net 

Nombre de visiteurs uniques :